Innovation

Pourquoi penser avec les mains ?

By 28 avril 2020 No Comments

Transmettre, gagner en vitesse et impliquer les forces vives, à la fois engagées et créatives, de votre collectif grâce à la pensée manuelle.

Il est dimanche et le chant des petites mésanges rafraîchi par la pluie qui tombe, me souffle quelques mots que j’essaye ici de coucher sur pixels. Nous sommes en crise mais la mésange me rassure, ici tout va bien ! Aucune difficulté pour la nature à s’adapter et sortir de sa zone de confinement pour s’aventurer sur les nouveaux territoires urbains désertés par l’homme. Une capacité innée à la découverte, inspirante pour tous ceux de notre espèce inquiets à s’aventurer hors des sentiers battus.

Un contexte extraordinaire qui challenge notre capacité à l’action spontanée.

Je lis bon nombre de choses intéressantes et particulièrement inspirantes sur la toile. En ces temps de dépendance à la volonté personnelle, il est vibrant de constater l’énergie déployée pour accompagner et conforter le salarié dans le maintien de ses activités, même à distance. Le “remote” (ou travail à distance) devrait enfin devenir une pratique plus répandue et la distanciation professionnelle plus acceptée et généralisée. Ceci étant dit, l’inspiration la plus grande reste bel est bien cette idée (vue, revue et re re revue je vous l’accorde) de se réinventer ! Se transformer, par la force de l’imagination créatrice et réaliser quelque chose de nouveau.

Oui il faudra sans doute être frugal, faire simple, sobre et se contenter de peu pour affronter les crises sociales, écologiques et économiques en perspective. Développer des modèles résilients avec des fondations solides pour assurer longévité, durabilité et résister aux hautes magnitudes à venir. En cela, nous avons pris l’engagement chez Pulse-On de qualifier l’impact des sujets et de les aborder en fonction des motivations profondes qui guident l’initiative. Nous accompagnons des Humains voulant bouger les lignes et proposer des modèles sociaux et écologiques à forte valeur ajoutée. Nous suivons des projets d’avenir façonnant un futur, non pas de pleine croissance ultra libérale, mais d’opportunités saines compatibles avec notre écosystème au sens large. Nous valorisons la transmission de savoirs et les démarches à faibles coûts pour que tout un chacun travaillant avec nous puisse se passer de nos services aussi vite que possible !

Pulse-On accompagne les organisations à co-créer et prototyper de nouvelles solutions afin de développer sens et engagement des collaborateurs dans leur travail.

(Re)devenir débrouillard et (re)positionner l’effort de maquettage/prototypage dans une dimension proactive et pédagogique.

En 2013, la fin de mon enseignement en design s’est clôturée par une année dédiée à une thématique choisie et abordée tant sur le plan intellectuel que conceptuel. Il en a émergé un mémoire sur l’itinérance commerciale informelle au Maroc, l’art du bricolage, de la débrouillardise, comme une mécanique socioculturelle et logistique, adressable dans un Nord en proie aux difficultés économiques (me contacter en privé pour recevoir “Roule Djôha! Itinérance commerciale au Maroc” si intéressé).

Dans un système ostentatoire où la première impression compte, il semble difficile voire antinomique de proposer des solutions faites de bric et de broc, comme on préfère les fruits parfaits à ceux moins chanceux un peu cabossés. Or la frugalité c’est dépasser la logique de résultats esthétiques et affirmer une volonté d’innover avec peu de moyens ! Une dynamique intellectuelle d’abord mais aussi pratique. C’est aller vite sur des processus “dégradables” pour apprendre le plus vite possible et s’ajuster au mieux vis-à-vis de son marché. Si on parle de sobriété c’est pour qualifier les moyens et non l’ambition. Une itération simple et décomplexée permet de multiplier les scénarios et d’éprouver les limites de son projet. Sans cet état d’esprit, bon nombre d’innovations majeures n’auraient jamais vu le jour.

Au fond, l’approche frugale permet de révéler la valeur profonde sous-jacente au projet. En effet, le résultat vient avec l’envie de comprendre et réussir, le passionné ne se contentera pas d’un demi résultat ou d’un territoire à moitié connu. L’engagement du porteur et sa détermination à résoudre un vrai problème est le premier pas vers un projet viable, désirable et durable. La posture de l’entrepreneur et l’envie, transformées en dynamique instinct de réussite, l’emmèneront sans doute à tester et tester encore jusqu’à ce que tous les scénarios soient éprouvés. Ce dogme de la répétition qui permet à l’artisan d’art la perfection, est à l’entreprise un canal privilégié de R&D que nous valorisons activement chez Pulse-On.

Maquette et prototype, un sport collectif indispensable pour accumuler savoir, expérience et esprit d’équipe.

Il va de soi que la répétition sans objectifs définis en amont, sans stratégie, peut manquer de sens. C’est cette itération orientée solution qui permettra de juger la progression d’une démarche. On apprendra par la pratique et les processus de mise en oeuvre à optimiser le rythme, le cadre, les outils afin d’augmenter son savoir sur le dispositif. Pour apprendre des usagers (et non du dispositif), maquettes et prototypes sont indispensables pour se confronter à la réalité. Il ne s’agit pas de donner une forme ferme et définitive via un « one shot » n’ayant alors que peu de valeur.

La maquette (qui représente un système au sens large) et le prototype (premier type, objet premier) ne sont en rien des productions purement ornementales mais doivent à l’inverse faciliter la compréhension de la solution en interne (entre les différents membres du groupe projet) et en action dans son environnement naturel (entre les mains des usagers). Ce n’est donc pas la jolie pièce finale (bien qu’on y arrive tôt ou tard) mais bien le brouillon noirci et ingrat qui par couches successives renforce une forme, une fonction ou la fiction qui raconte l’offre. 

Penser avec les mains c’est donc se confronter, avec ses moyens et ses ressources, à la matérialisation de son/ses idées plutôt que prévoir et déléguer. C’est donner vie à ses intentions et révéler, de façon volontaire ou involontaire les spécificités liées à sa vision singulière des choses. Comme le langage non verbal qui peut trahir ou renforcer les mots prononcés, la production réalisée par un individu démontre toujours un rapport spécifique au sujet, à sa compréhension. Partager la production de la solution, même de façon naïve renforce et enrichit son spectre chromatique. Le groupe déverse ensemble des flux stratégiques et peut construire une dynamique d’équipe, solidaire, indispensable à la réussite. Les individualités créatives se verront renforcées et soutenues pour transformer l’essai tandis que, ceux plus éloignés de ce champ, se découvriront une âme de démiurge ouvrant la porte à des prises d’actions et volontés motrices des collaborateurs. Quand on a goûté au plaisir de créer, difficile de s’en passer !

Sortir de la méthode et des outils au profit de démarches intellectuelles sensibles et instinctives.

Chez Pulse-On nous croyons aux individus, à la capacité de chacun d’être un formidable moteur du changement et des transformations vertueuses. Nous facilitons des démarches dans ce sens et impliquons les collaborateurs autour de causes, sujets et projets alignés avec leurs valeurs personnelles. Penser (opérationnellement) comme un designer c’est suivre une démarche en étapes axées sur une empathie transversale. Des temps de divergence et de convergence ainsi que du prototypage itératif permettent de stimuler la boucle d’innovation. En revanche, penser (philosophiquement) comme un designer c’est chercher constamment, désapprendre pour apporter des idées fraîches et assurer une bonne cohésion des éléments matériels et immatériels qui gravitent autour du projet. C’est donc être ouvert d’esprit et en ce sens, ne pas se refuser à l’expérimentation bien qu’elle puisse sembler déconnectée ou laborieuse au premier abord (car hors de sa zone de confort).

Il nous semble primordial chez Pulse-On de transmettre les méthodologies (design thinking, Lean Startup) mais plus important encore de transmettre les philosophies motrices de ces modus operandi. Nous vous emmenons à la réussite grâce à l’engagement de vos collaborateurs, grâce à votre volonté de transformation. Nous ne sommes pas positionnés comme des « sachants » capables de déverser le précieux fluide créatif dans votre ADN mais comme des lanternes éclairant un chemin fait de sens, d’empathie. L’étincelle capable de révéler les petits feux de l’innovation pour rendre tout un chacun conscient de son pouvoir créateur. Nous valorisons le faire, le système D et le droit à l’erreur, convaincus de la puissance intrinsèque de ce type de démarche.

Il est temps que chacun dans l’entreprise se sente capable de mener les changements tant attendus dans ce contexte si mouvant ! Il est temps d’innover, prototyper et créer du sens. Il est temps d’Être plutôt que chercher à Avoir. Il est temps de se débarrasser des pensées limitantes, s’inspirer de la nature et se jeter dans le grand bain !

Penser avec les mains pour agir vite et efficacement, un concept éprouvé en temps de crise.

L’urgence de la situation pandémique à révéler nos capacités de mobilisation et de production avec des moyens réduits. De l’action technologique et industrielle pour produire des respirateurs “open source” à bas coût comme MakAir aux innombrables initiatives pour produire quantité de visières et masques anti-projections. Plus légèrement, on ne manque pas de créativité sur la toile pour s’occuper avec quelques rouleaux de papier toilette ! Nous faisons quantité de choses aujourd’hui avec peu d’espaces, peu de contacts et peu de ressources. Il y a du “pivot” dans l’air. Que ce soit sur les perceptions et volontés écologiques, sur l’organisation du travail ou sur la création de valeurs durables et résilientes. 

Pourquoi ne pas appliquer ces préceptes plus largement dans son milieu professionnel ? 

N’attendez pas le grand retour pour poser les fondations de la reprise, faite avec ce que vous avez pour amorcer des choses (utiles ou non). Utilisez votre ingéniosité naturelle pour dès à présent imag(in)er, construire, détourner, transformer et finalement transmettre la prochaine bonne idée !

Chez Pulse On nous vous encourageons activement à prendre les choses en main 😉

par Hicham Lahmamsi – 26 avril 2020

Leave a Reply